Le crédit hypothécaire, un prêt immobilier intéressant pour l’achat d’un bien

Crédit hypothécaire

Sur le marché financier, il existe autant de dispositifs de prêts que de projets à financer : crédit amortissable ou crédit in fine, prêt avec hypothèque, prêt avec caution ou avec les deux, prêt relais, etc.

Parmi eux, retrouvez le crédit hypothécaire. Généralement amortissable, ce dispositif est un grand classique des projets immobiliers. Mais en quoi consiste-t-il ? Quels sont ses avantages et les inconvénients ? Quelles sont les conditions à respecter ? Eskimoo vous dit tout sur le prêt hypothécaire !

Qu'est-ce qu'un crédit hypothécaire ?

Un crédit hypothécaire est un prêt accordé par la banque, à condition qu’un bien soit apporté en garantie. L’hypothèque immobilière peut porter sur une partie ou sur l’intégralité du bien de l’emprunteur, selon les capacités de remboursement et la valeur du bien. Il est également possible d’hypothéquer plusieurs biens. Quoiqu’il en soit, les biens hypothéqués doivent faire partie du patrimoine immobilier du ou des emprunteurs.

Très souvent, l’hypothèque concerne directement le bien objet du crédit. Mais elle peut également porter sur un autre bien, dont l'emprunteur est déjà propriétaire et qui n’est pas déjà hypothéqué.

Pourquoi souscrire à un crédit hypothécaire et sous quelles conditions ?

En apportant une garantie “physique et matérielle” auprès de la banque, l’emprunteur bénéficie d’un prêt généralement plus conséquent. C’est pourquoi le crédit hypothécaire est souvent utilisé lors de l’acquisition d’un bien immobilier en complément de prêts complémentaires ou prêts aidés.

Le crédit hypothécaire est ouvert à tout type d’achat immobilier, qu’il s’agisse d’un bien neuf ou ancien, d’une résidence principale ou secondaire ou même d’un investissement immobilier. Son montant varie entre 50% et 70% de la valeur du bien hypothéqué.

Crédit hypothécaire : comment ça marche ?

La durée de l'hypothèque est a minima égale à la durée du crédit. Elle est généralement constituée pour 2 à 30 ans. En revanche, elle ne peut dépasser 50 ans et doit être levée avant les 90 ans de l’emprunteur.

Une majorité des crédits hypothécaires est remboursée via des échéances constantes, composées d’une partie du capital restant dû et des intérêts du prêt.

Comme c’est le cas pour d’autres emprunts bancaires, il est possible de souscrire à un crédit hypothécaire dit “in fine”. Lors des échéances, seuls les intérêts du crédit sont remboursés. A la fin du prêt, le capital doit être remboursé en intégralité.

Les inconvénients du crédit hypothécaire

Le crédit hypothécaire a quelques inconvénients :

●      Des frais conséquents (frais annexes, émoluments du notaire, etc.)

●      Le paiement de la mainlevée à la fin du prêt

●      En cas de défaut de remboursement du prêt contracté, la banque peut devenir propriétaire du bien hypothéqué, partiellement ou intégralement. Le bien pourra être mis en vente pour recouvrir la créance.

Les avantages du crédit hypothécaire

●      Augmente fortement la capacité d’emprunt et d’endettement grâce à l’hypothèque d’un bien

●      Offre une durée de remboursement longue

●      Concerne tout type d’achat d’un bien immobilier

●      Peut faire l’objet d’un remboursement anticipé.

Le crédit hypothécaire, dans un marché avec des taux au plus bas, est indéniablement un tremplin incontournable et à plébisciter si vous avez encore des doutes sur vos capacités à financer votre acquisition immobilière.